Accueil > A la une > LEGISLATIVES 2017 :Les non-dits d’un mode de scrutin

LEGISLATIVES 2017 : Les non-dits d’un mode de scrutin

Dans un peu plus d’un mois, le Sénégal va tenir à son tour ses élections législatives. Or, contrairement à la France, celles-ci ne se tiennent pas en deux tours. Au Sénégal, il y’a deux listes. La liste départementale est celle majoritaire. Un parti qui arrive en tête d’un département même d’un point est assuré de remporter le nombre de sièges qui lui est alloué. Comparativement, la liste nationale est celle proportionnelle. Le nombre de siège est distribué en fonction du score obtenu par le parti ou la coalition. Seulement, le calcul est fait sur la base d’un quotient électoral. Celui-ci détermine le nombre de voix pour une liste pour avoir un député. Il est calculé à partir des suffrages exprimés, divisés par le nombre de sièges.


Commentaires

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.